Audrey Delaunay, impatiente d’en découdre en 2020 !

Après une pige effectuée à Dreux l’an passé, Audrey Delaunay prenait goût au Rallycross et s’engageait sur la saison 2019 avec pour objectif principal d’acquérir de l’expérience tout en se faisant plaisir dans un milieu qu’elle découvrait avec la casquette de pilote. La jeune pilote se confie sur ses premiers pas dans le baquet, sur la concurrence dans la Coupe des Dames et ses projets pour la prochaine saison.

Quel bilan dresses-tu de ta saison ?

« C’était une première pour moi, donc plus de l’apprentissage qu’autre chose… Je n’étais pas là pour la gagne. J’ai un peu eu le droit à tout… la saison a bien commencé, puis j’ai fait un petit tonneau qui m’a fait beaucoup perdre confiance en moi, et à partir de là, je roulais pour reprendre confiance pour pouvoir l’an prochain peut-être jouer la gagne ! On a terminé sur une bonne note puisque j’ai approché le podium lors de la finale à Dreux, donc on voit qu’il y a de l’amélioration, mais aussi encore pas mal de travail pour l’an prochain ! »

Ton meilleur souvenir ?

« J’en ai deux ! La première à Lessay, parce que c’était justement une première et que je me suis carrément étonnée avec mes résultats en étant 19ème à l’intermédiaire, et troisième féminine. Et le second meilleur souvenir serait Dreux parce qu’il y a eu une belle bagarre avec Estelle Lambec et Constance Chrétien pour la troisième place sur le podium. C’était plutôt sympa ! »

Qu’as-tu pensé de la concurrence dans cette Coupe des Dames ?

« Il y avait quand même Alizée (Pottier) et Mélanie (Lefrançois) qui avaient un niveau supérieur… Pour le reste des filles, dont moi, c’était notre première saison. On était là davantage pour acquérir de l’expérience. Après, même si on avait un train de retard sur les deux favorites, cela ne nous empêchait pas de nous livrer de belles bagarres entre nous à l’image de la finale de Dreux. Globalement, je pense qu’on a le même niveau en milieu de peloton, nos temps se rejoignent, ça se joue souvent à pas grand-chose… et on évolue aussi en même temps, ce qui risque d’être sympa pour l’an prochain du coup ! »

Si tu devais définir la Coupe des Dames en quelques mots ?

« C’est quelque chose qui nous met beaucoup en valeur ! Cela nous permet de montrer qu’on est des femmes mais qu’on sait aussi piloter ! C’est vrai que lorsqu’on roule avec les garçons, ils ont souvent un niveau supérieur au nôtre, et on ne nous voit pas trop, alors que la Coupe des Dames permet de nous mettre un coup de projecteur ! Pour l’an prochain, ça promet d’être encore mieux pour nous puisque nous serons les seules à rouler sur des Twingo ! »

Si tu devais donner un conseil aux filles qui hésitent à se lancer ?

« Il ne faut pas hésiter ! Ça demande forcément beaucoup d’apprentissage mais on en est toutes capables. Pour ma part, j’avais roulé une fois en auto-cross, donc j’avais cette petite expérience mais il a fallu tout de même s’adapter au Rallycross ! »

Quoi de prévu pour 2020 ?

« L’objectif est de participer à la Coupe de France féminine. L’an prochain il n’y aura que des filles donc ce sera encore mieux, parce que le niveau sera peut-être un peu plus relevé et homogène. Je vais essayer de faire la saison complète, même si ce n’est pas toujours évident avec mon travail… J’espère qu’on sera de plus en plus nombreuses, pour avoir l’occasion d’avoir de vraies demi-finales et de vraies finales ! »


  • Yacco
  • Cooper
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • LP tents