LE BILAN DE DAVID VINCENT

david vincent

Auteur de 7 victoires sur les 10 manches que comptait la saison, David VINCENT s’est montré impérial durant toute l’année au sein de la Division 3, lui permettant d’être sacré avec 40 points d’avance sur son principal rival au championnat, Xavier Briffaud. Victime d’une sortie de route à Mayenne où il en était ressorti avec quelques séquelles, le pilote de la Clio 3 a tout de même remporté les deux dernières manches de la saison. Retour sur la saison du vainqueur de la Coupe de France de D3…

Quel bilan dresses-tu de cette saison ?

“Le bilan est forcément excellent puisque nous sommes « champions ». Sur 10 courses, nous en avons gagné 7, et pour les 3 autres, nous avons eu des soucis…
Sur la première course, à Abbeville, nous avons commencé par gagner la journée du samedi, et en sortant de la deuxième manche qualificative, le moteur a cassé en rentrant au parc, malgré le fait que la voiture marchait très bien sur le début de course. Nous avions donc assez mal démarré la saison avec cet abandon.
Après cette course, les victoires se sont enchaînées, jusqu’à Lavaré où je pars à la faute en demi-finale alors que j’étais en tête et premier au classement. Ensuite, nous gagnons Kerlabo qui reste un très bon souvenir car le circuit se trouve près de chez moi et où tous mes partenaires, sponsors et amis étaient présents.
Ensuite, vient la course de Mayenne, où nous étions là aussi largement en tête de la finale, et suite à une erreur de pilotage dans le tour Joker, je tape un talus et effectue une sortie de piste assez impressionnante où je me blesse.
Dans l’ensemble, nous réalisons une très bonne saison. Mais on se dit quand même que sans les mésaventures que nous avons eues, nous aurions peut-être eu la possibilité de faire un carton plein de victoires, chose qui ne s’est jamais vu encore. Nous savions que nous avions le potentiel pour gagner, la voiture étant très performante à chaque course. Mais les erreurs de pilotage et ennuis mécaniques font également partie de la course et de ce sport en général.
Au niveau de l’équipe, nous en avions constitué une nouvelle cet hiver avec des personnes que je ne connaissais pas du tout. Tout s’est très bien passé, et nous sommes même devenus très amis !”

david vincent2

Quels sont les meilleurs et moins bons souvenirs de ta saison ?

“Mes moins bons souvenirs sont à Mayenne et à Lavaré.
A Mayenne suite à ma sortie de route forcément… La fin de saison a été remise en question à ce moment-là en raison de mes blessures, car nous ne savions pas si j’allais être en mesure de remonter dans l’auto 2 semaines plus tard, mais aussi en raison de l’état de la voiture qu’on ne pensait pas réparable. Finalement deux semaines après nous étions présents, réussissant même à remporter cette manche ainsi que celle d’après, et malgré le fait que je boite toujours !
Concernant la course de Lavaré, j’étais en tête, j’évite un concurrent qui était en panne sur la piste, j’ai donc dû m’écarter de la trajectoire sur un endroit de la piste qui était creusé, l’auto a décollé pour se retrouver face au rail de sécurité, fin de la course pour moi.
A l’inverse, il y a deux courses que je retiens comme les meilleurs souvenirs de cette saison : Lessay et Kerlabo !
En termes de course, c’est Lessay que j’ai le plus apprécié. C’était une très belle course. Je ne suis pas parti premier de la finale, et il a fallu batailler. Nous avons réussi à sortir premiers une fois que tout le monde avait passé son tour joker pour finalement l’emporter ! C’était une course palpitante et très intéressante.
En termes d’émotions en revanche, gagner à Kerlabo devant le public et les partenaires a été le moment le plus fort de la saison. Cela n’a pas été facile non plus. Je suis parti en tête de la finale et Xavier Briffaud m’a donné du fil à retordre tout au long des 7 tours de course…”

Quels sont tes projets pour 2019 ?

“Concernant 2019, les projets vont certainement être revus à la baisse par rapport à cette année.
Ça me parait très compliqué de faire un championnat de France complet l’an prochain.
C’est encore un peu tôt pour dire ce que nous ferons précisément l’an prochain car cette saison vient tout juste de se terminer, ce qui nous laisse plusieurs mois de réflexion. Il faudra voir si les partenaires et sponsors décident de repartir pour une année de plus avec nous. Nous partons à l’heure actuelle sur l’idée de participer à 3 courses, reste à savoir lesquelles. Une chose est sûre, nous serons présents à Kerlabo !
L’objectif sera clairement de remporter les courses auxquelles nous participerons, mais le championnat nous ne pouvons pas y penser. Nous ne remettrons donc pas notre titre en jeu l’an prochain.”

david vincent 3


  • Yacco
  • Cooper
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement