LE BILAN DE GAELLE MONCARRE

GAELLE

Gaelle Moncarre, vainqueur de la Coupe des Dames 2018 dans le Championnat de France de Rallycross a vécu une saison quasiment parfaite en enchaînant les victoires face à des adversaires souvent difficiles à battre, et en s’offrant même le luxe de se positionner à plusieurs reprises en finale mixte. Retour sur ses impressions et ressentis sur la saison qui vient de s’achever…

Quel bilan dresses-tu de cette saison ?

La saison 2018 a bien débuté pour moi, dès Abbeville. Nous avons connu un creux en milieu de saison mais nous avons réussi à remonter la pente. Par la suite, la saison s’est bien terminée. J’ai remporté les 3 dernières courses donc c’était parfait. Au niveau de la compétition, la saison a été compliquée au niveau des féminines, car Alizée (Pottier) a très bien roulé. Il y avait donc un peu de bataille et les points ont été serrés jusqu’au bout mais pour moi, c’est une très bonne saison.
C’est la troisième à laquelle je participe. J’ai toujours fini deuxième, toujours très proche du titre… et cette année, c’est la victoire !
Durant toute la saison, je n’ai pas eu de grosse casse, ça a été une saison assez parfaite dans l’ensemble. Nous avons connu un petit creux en milieu d’année, mais c’était surtout dû au mental plutôt qu’à l’auto qui n’a pas eu de souci majeur.

GAELLE2

Quels ont été tes meilleurs et moins bons souvenirs de la saison ?

Mes meilleurs souvenirs sont certainement les courses de Faleyras et de Dreux.
A Faleyras, je réalisais un week-end parfait en me hissant dans le Top 10 tout au long de la course et même dans le Top 5. Je parviens à décrocher ma place en demi-finale et même en finale des courses féminine et mixte parmi les 8 meilleurs pilotes du week-end… Un super souvenir ! Dreux reste aussi un très beau souvenir où j’arrive là aussi en finale féminine et mixte mais surtout là où je décroche le titre !
A l’inverse, mes moins bons souvenirs sont à Lavaré et à Lessay, même s’il n’y a pas vraiment eu de course moins appréciée qu’une autre, mais en raison de faits de courses ou de petites erreurs commises, ce sont les souvenirs les moins positifs de cette saison.
A Lavaré, à la suite d’un très bon week-end où je parvenais à me hisser jusqu’en finale féminine, j’ai commis une erreur qui m’a peut-être coûté la victoire. J’arrive à sortir première après le départ mais à la suite d’un excès d’optimisme, je fais une erreur de pilotage et me sors toute seule ce qui me fais perdre la première place et potentiellement la victoire…
Lors de la course de Lessay, je n’ai pas eu de soucis majeurs mais c’est surtout les conditions météorologiques qui m’ont porté préjudice. Je ne suis pas forcément très à l’aise sous la pluie, et en l’occurrence à Lessay, la piste était extrêmement boueuse. C’est dommage, car à conditions météo presque similaires par rapport à l’an dernier sur ce même circuit, j’avais réussi à décrocher la finale mixte et pas cette année. C’est peut-être un des seuls regrets que j’ai cette saison…
D’une manière générale, nous avons travaillé tout au long de l’année sur l’auto afin qu’elle puisse s’adapter à chaque circuit et pour que nous n’ayons pas de soucis, ce qui a été le cas cette année.

Quels sont tes projets pour 2019 ?

A l’heure actuelle, nous n’avons pas encore de projet défini. Nous nous laissons de temps d’y réfléchir, mais une chose est sûre, nous ne repartirons pas pour une saison complète en Twingo l’an prochain. Pour l’instant, l’idée est de prendre part à quelques manches de la saison en Twingo, nous ne savons pas encore lesquelles, à voir…
Nous avons également pour projet de s’essayer à une autre catégorie durant l’année, là aussi sur 1 ou 2 courses mais c’est un projet qui est encore assez vague et qui doit être davantage étudié.

GAELLE3


  • Yacco
  • Cooper
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • LP tents