LE BILAN DE XAVIER GOUBILL

i (1)

Auteur de 5 victoires sur les 10 manches que comptait la saison 2018, Xavier Goubill a réalisé une très belle saison en démontrant dès le deuxième rendez-vous à Essay ses intentions et son niveau ! Malgré quelques courses qui ne se sont pas déroulées de la meilleure des manières, retour sur les impressions et ressentis du vainqueur de la Coupe de France de D4…

  1. Quel bilan dresses-tu de ta saison ?

De manière générale, le bilan que nous pouvons dresser est très positif. Nous avons remporté 5 courses durant lesquelles nous avons quasiment tout gagné (les qualifications ainsi que les phases finales), ce qui fait de notre équipe une des plus performantes du plateau par rapport à l’ensemble des catégories.

Lors de la première course à Abbeville, ça ne s’est pas déroulé comme nous l’aurions souhaité. Dès les qualifications, nous n’arrivions pas à nous mettre dans le rythme. Malgré tout, l’objectif était d’aller chercher le titre. Abbeville faisant office de démarrage de la saison, nous avons appris de ces difficultés et avons réussi à nous remettre en selle dès le meeting d’Essay où nous avons gagné. Ça nous a reboosté pour les courses suivantes et nous a confirmé que nous avions le potentiel pour nous battre aux avant-postes.

La fin de saison a également été positive. Nous n’étions pas sûrs de repartir pour 2019 pour des raisons financières, mais le fait d’avoir été titrés nous a permis d’avoir de bons retours au niveau des sponsors et partenaires qui pourront donc nous aider pour remettre le titre en jeu en 2019.

  1. Quels ont été les meilleurs et moins bons souvenirs de ta saison ?

Le meilleur souvenir de la saison est certainement ma première victoire à Essay, suite à une première course à oublier car nous avions échoué aux portes de la finale après un week-end en demi-teinte. Nous avions donc pu démontrer que nous étions bien présents et que nous avions pour objectif le titre. Cette première victoire avec toute l’équipe reste vraiment un très bon souvenir, ça fait plaisir de voir les efforts de chacun récompensés.

A l’inverse, s’il y avait un moment à oublier ou à refaire, ce serait la première course à Abbeville. Nous sommes arrivés sans vraiment être prêts et ça s’est rapidement ressenti dans les performances de l’auto. Durant les essais, nous avions cassé la voiture à l’atterrissage du jump, et forcément par la suite, les mauvais résultats se sont enchaînés… Par ailleurs, nous n’avions pas  complètement terminé la voiture en raison de soucis personnels. Nous sommes repartis d’Abbeville assez déçus du résultat forcément, mais motivés à faire mieux par la suite !

 i

  1. Qu’est-ce que cette saison 2018 t’as appris au niveau de l’auto et de ton pilotage ?

Au niveau de l’auto, il y a toujours des améliorations à faire. Par exemple à Dreux, on casse une pièce du train avant ce qui nous fait partir à la faute durant une course et nous enlève l’opportunité de pouvoir gagner la finale alors que nous étions en tête, et il est vrai que pour la dernière course de la saison, ça aurait été sympa de gagner ! Actuellement, c’est une pièce que nous sommes en train de modifier pour qu’elle soit plus résistante.

Après, en tant que pilote, j’en apprends à chaque course également. En Rallycross il y a beaucoup de choses à assimiler, que ce soit au niveau des départs ou des conditions de piste. Sur chaque circuit, d’une année sur l’autre, il peut y avoir des changements et les conditions ne sont jamais vraiment les mêmes, donc là-dessus il y a encore à apprendre. Pour l’an prochain, le budget étant un peu conséquent, ce sera certainement un peu plus confortable.

  1. Quels sont tes projets et objectifs pour 2019 ?

D’un point de vue personnel, l’objectif est de remettre mon titre en jeu. Actuellement, nous préparons justement la saison prochaine. Ces deux dernières semaines, nous nous sommes penchés sur la recherche de partenaires avec pour objectif de réunir le budget nécessaire. Nous sommes sur la bonne voie, le titre de champion aidant forcément… La saison prochaine risque d’être intéressante, avec de nouvelles autos, ce qui relancera la catégorie !

Concernant le championnat de France de manière générale, tout s’est bien déroulé. La couverture médiatique apporte du monde et il y a de bons retours concernant la diffusion TV. Je pense que le championnat se porte bien et a un bel avenir devant lui !

 20180619154648-1079583d-me


  • Yacco
  • Avon
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement