Christophe Jouet nous donne des nouvelles

20170502012531-c213c31d-me

Figure emblématique du Sport Automobile français et plus particulièrement du Championnat de France de Rallycross depuis plusieurs années, Christophe Jouet ne cachait pas ses ambitions de titre en début de saison. Malheureusement, le pilote de la DS 3 du Team Knapick était victime d’un accrochage spectaculaire lors de la finale d’Essay. Si l’envie de revenir derrière au volant est omniprésente, le Breton doit se remettre avant tout d’une double fracture aux vertèbres dorsales. Près de trois semaines après cet épisode malheureux, il nous donne des nouvelles !

 

«  Avant toute chose, je tiens vraiment à remercier toutes les personnes qui m’ont apporté leur soutien à travers d’innombrables messages. Même si je n’en doutais pas, cela est la preuve que le Rallycross est une belle et grande famille. Alors, vraiment, merci à tous !

 

Après une première semaine compliquée, je peux dire que je vais mieux. La double fracture aux vertèbres est douloureuse bien évidemment. Cela n’a pas été facile à vivre. Maintenant, grâce à un corset, je « revis » même si celui ci m’handicape pas mal. Je relativise en me disant que cela aurait pu être plus grave.

 

Je ne tiens pas à revenir sur l’accident. Nous savons tous que nous pratiquons à la fois un sport passionnant mais aussi dangereux. Heureusement, la sécurité de la voiture a fait son travail en me protégeant un maximum. Et elle en protègera d’autres. Maintenant, si cet épisode peut servir à faire un rappel à l’ordre à tout le monde, alors il faut s’en servir. On doit penser à son intégrité et à celles des autres avant de penser aux résultats. Lors de départs en peloton comme c’est le cas en Rallycross, nous ne pouvons pas être dans notre bulle sans penser aux concurrents qui nous entourent. Encore une fois, je tiens à n’incriminer personne. Il faut juste penser que cela aurait pu être bien plus grave et qu’il faut éviter, autant que possible et tous ensemble, que cela n’arrive une nouvelle fois.

 

Si cela peut en rassurer certains, je ne pense qu’à une seule chose : reprendre le volant ! Ce n’est pas un bon souvenir certes mais ce ne sera pas non plus un frein à mon retour. Dans un premier temps, je serai à Faleyras, en tant que spectateur, avec ma superbe armure ! (rires)

 

Quant à ma reprise, j’en saurai plus fin juin. L’objectif ‘optimiste’ est Kerlabo. Cependant, je ne prendrais aucun risque et selon l’avis des médecins, j’aviserai. Si c’est Mayenne, ce sera Mayenne. Dans tous les cas, cette fin de saison sera placée sous le signe du plaisir. C’est évidemment rageant car je pense que nous aurions pu jouer les premiers rôles cette année mais c’est comme ça. Je dois penser à ma santé et nous verrons par la suite ! »  

 

Toute l’équipe Rallycross France souhaite de nouveau un prompt rétablissement à Christophe et se languit déjà de le voir sur une grille de départ !

i


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1