Direction le Rally…cross !

20170627041111-88723bc9-me

 

 

Si la passerelle a toujours semblé plutôt naturelle entre le pilotage en Rallycross et en Rallye, ces derniers temps la tendance est à la hausse et de plus en plus de « rallymen » franchissent le pas de venir s’essayer au Rallycross ! Et qui plus est, pour la plupart, avec brio ! Rencontre avec l’un d’entre eux, pilote amateur en Coupe de France des Rallyes et auteur de très belles prestations pendant plusieurs années : Romain Longé, futur pensionnaire du Championnat de France Super 1600 !

 

 

Jean-Sébastien Vigion, Guerlain Chicherit, Antoine Massé, Olivier Spampinato, Charles Martin, Sébastien Alemany, Kevin Coignard … entre autres ! Voilà quelques noms qui sont passés ces derniers mois ou qui passeront dès 2018 par le Rallycross après un parcours remarqué en rallye.

Romain Longé, le pilote de Charente-Maritime, fera lui ses grands débuts en Rallycross au volant d’une C2 S1600. Il est revenu avec nous sur les raisons de son changement de « voie » !

« Il y a trois ans, je ne connaissais strictement rien au Rallycross ! Faleyras étant la manche la plus proche de chez moi, j’avais été y faire un tour et ça en était resté là…

 

A l’époque, je roulais encore en rallye, en Coupe de France mais aussi en Championnat de France. Ces derniers temps, j’avais l’impression d’avoir fait le tour, surtout avec mon budget. Les coûts flambaient et je ne pouvais plus suivre. Je ne trouvais plus de nouveaux challenges à ma portée financièrement.

 

L’an dernier, Jean-Sébastien Vigion, que je connais bien, m’a dit « viens nous voir et tu verras, ça va te plaire ! ». Il faut croire qu’il ne s’est pas trompé !

 

En 2017, nous avons donc rien fait en compétition et nous avons tranquillement préparé la transition. J’ai acheté la C2 S1600 de Yoann Renaud. Il y a plein de choses à faire dessus pour l’améliorer mais sa configuration actuelle me va bien pour découvrir la discipline.

 

Cela va être une année de découverte pour moi mais aussi pour toute l’équipe. De pouvoir partager cela tous ensemble est une des raisons qui a pesé dans la balance, au même titre que de faire un Championnat de France pour un budget raisonné et raisonnable.

 

Piloter une voiture, je pense savoir faire. Maintenant, j’ai tout à apprendre à côté : les départs en peloton, le tour joker, et tant de choses ! De plus, il y a de gros clients en Super 1600. Nous allons essayer d’être prêts pour Abbeville et nous allons faire les cinq manches requises pour l’inscription au Championnat. Ensuite, nous verrons. Une chose est sûre, ce défi me tente énormément ! »


  • Yacco
  • Avon
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement