ENZO LIBNER, PREMIER ESSAI TRANSFORME !

2015-Dreux-5_792x528

Champion de France de Rallycross Junior 2014, Enzo Libner avait gagné le privilège de piloter la Twingo S1600 de l’AFOR durant toute la saison 2015. Avec une victoire, sept podiums et une troisième place finale, le jeune pilote du Team Olymeca a parfaitement réussi son entrée dans la, toujours très relevée, catégorie S1600 ! Il revient avec nous sur cette belle aventure et nous parle de 2016.

1 / Que retiens-tu de cette saison en tant que pilote de l’AFOR au volant de la Twingo S1600 ?

Enzo : Je suis bien évidemment très heureux de l’année écoulée. Piloter une voiture telle que la Twingo S1600 dans de si bonnes conditions était extra. J’avais tout donné pour gagner le Championnat Junior en 2014, j’ai bien fait, la carotte était magique ! Avant le début de la saison, je m’étais mis comme objectif un Top 10 au championnat mais dès les premiers essais, je me suis senti très à l’aise avec la Twingo S1600. Elle convenait d’avantage à mon pilotage que la Twingo R1. Nous avons donc revu un peu à la hausse nos objectifs même si nous ne pensions pas pouvoir jouer le championnat jusqu’à la fin ou encore gagner une course. Notre humilité nous a permis d’aborder les courses sans pression et cela a joué en notre faveur toute la saison. J’ai appris énormément aux côtés de pilotes aussi expérimentés que Laurent Chartrain ou encore Maximilien Eveno et bien évidemment en continuant ma collaboration avec le team Olymeca.  

2/ Le meeting de Mayenne est certainement ton meilleur souvenir de la saison. Comment l’as tu vécu ?

E : En arrivant à Mayenne, je sors tout juste de Lohéac, en Championnat d’Europe, où j’ai pris un maximum d’expérience avec beaucoup de pilotes très rapides. Je suis donc en pleine confiance. Dès le début, nous étions dans le coup. Tout le week-end, ça a été une bagarre très intense avec Laurent Chartrain et je n’arrive à le battre qu’au meilleur moment, en finale. C’était extraordinaire devant tout le public. De plus, tout s’est passé dans un super état d’esprit sportif avec mes adversaires. Une vraie victoire à l’arrachée ! Il en fallait au moins une cette saison après beaucoup de places d’honneur ! De partager tous ces moments avec toute l’équipe restera graver en moi pour longtemps.

3/ Avec une victoire, sept podiums et une troisième place finale au championnat, tu termines finalement très proche du titre. Qu’est ce qu’il t’a manqué selon toi pour enlever la couronne ?

E : Forcément, le manque d’expérience en début de saison. Face à moi, j’avais quand même du très haut niveau avec Laurent Chartrain, Maximilien Eveno ou encore Fabien Grosset-Janin. Ce sont des mecs qui ne lâchent rien ! Ils m’ont fait progresser plus vite. Et puis, un week-end de course est long, il faut apprendre à gérer cela. J’ai aussi fait quelques erreurs que j’espère ne plus faire à l’avenir. Pour finir, à Dreux, nous cassons le moteur en finale même si cela n’a rien changé au classement final. Ce que je veux retenir surtout de cette dernière manche est que j’ai vraiment senti ma progression par rapport au début de saison, notamment sur les départs, ce qui laisse augurer de belles choses pour 2016 !

06B_1565-1024x681

4/ Justement, pour 2016, quel sera ton programme et avec quels objectifs ?

E : L’an prochain, je repars pour un programme complet en S1600. Je vais récupérer la Twingo S1600 de mon frère, et celle qu’avait Fabien Grosset-Janin en début de saison, alors que Tom Daunat roulera avec celle que j’avais cette année. Après une saison 2015 plutôt réussie, il faut être réaliste. Nous avons les armes pour viser le titre. La première année était le brouillon maintenant il faut réussir à conclure. Malgré tout, je veux vraiment garder ma vision de la compétition qui est de ne pas se mettre de pression inutile. Nous allons nous préparer sérieusement. Je vais également avoir un coéquipier en la personne de Tom Daunat, mon successeur en tant que pilote de l’AFOR. Nous allons tout faire pour que cela se passe pour le mieux.

5/ Pour finir, à qui voudrais-tu adresser des remerciements pour clôturer cette saison 2015 ?

E : Je dois bien évidemment cette belle saison à plusieurs personnes à commencer par toute l’équipe Olymeca ! C’est comme une deuxième famille pour moi. Nous avons la même envie de bien faire, le tout dans une ambiance conviviale. Je suis à leur côté depuis deux saisons maintenant et je vais continuer avec eux ! Notre superbe entente avec les mécanos se ressent jusque sur la piste, c’est le top ! Je voudrais également remercier l’AFOR pour cette opportunité exceptionnelle. Et pour finir, mon père. Il m’a permis de me lancer en Rallycross et il va me permettre l’année prochaine de continuer cette belle aventure ! Je vais tout mettre en œuvre pour ne pas le décevoir.  



NOS PARTENAIRES

  • Yacco
  • Avon
  • Echappement
  • Identicar
  • Ellip6
  • FFSA