FIRMIN CADEDDU PASSE A LA VITESSE SUPERIEURE !

94B_0369-1024x681

Engagé en Division 3 l’année dernière, Firmin Cadeddu en a été une des révélations. Depuis ses débuts en Autocross, le jeune pilote auvergnat ne cesse de gravir les échelons dans la hiérarchie du sport automobile sur terre. Il sera au départ du prochain Championnat de France de Rallycross en catégorie reine: le Supercar ! Il nous livre ses impressions avant ce début de saison.

Firmin, avant d’aborder tes projets 2016, revenons sur la saison précédente :

Firmin : Ce fut une belle saison avec au final une certaine satisfaction. Engagé en D3, j’avais tout à découvrir avec une nouvelle auto, en l’occurrence une Renault Clio IV. Un gros travail de préparation a été effectué avant le début de saison mais c’est vrai que les premières épreuves ont plutôt servi de séances de développement. Et puis à partir de Faleyras, le travail a payé et plusieurs top5 sont alors venus récompenser nos efforts. Le niveau en Division 3 est très élevé et la plupart des pilotes y concourent depuis plusieurs années et bénéficient ainsi d’une expérience non négligeable. C’est difficile de s’y faire une place mais je pense avoir montré de belles choses. C’est alors que l’opportunité d’effectuer une pige en Supercar s’est présentée pour la dernière épreuve de la saison à Dreux. Et je me suis tout de suite senti à l’aise au volant de cette Peugeot 208. Les manches qualificatives et demi finale se sont déroulées à merveille et je termine cinquième en finale. Ce bon résultat m’a alors incité à franchir le pas pour 2016.

2015-Dreux-2_792x528

Alors justement, 2016 se présente au mieux avec l’acquisition d’une Citroën C4 ex Dubourg et un engagement en Supercar :

F : Oui, on a décidé de tenter l’aventure avec cette Citroën C4 au fort potentiel. Jean Baptiste Dubourg l’a prouvé au niveau international, à nous de faire aussi bien en Championnat de France. On le sait, ce ne sera pas facile, il y a d’abord un gros travail de démontage et de révision puis ensuite de remontage et divers essais. Par contre avant tout cela,  j’ai effectué une séance découverte et je suis franchement resté sur de très bonnes impressions. Mis à part les 4 roues motrices, tout diffère d’une voiture de la Division 3.  On passe d’un châssis tubulaire à une caisse, il y a beaucoup de puissance et une  technologie récente et poussée. J’ai vraiment hâte de débuter la phase d’essais et de développement afin d’être fin prêt pour le début de saison. D’ailleurs pour rester “dans le bain” cet hiver, mes partenaires, que je ne veux pas oublier de remercier,  m’ont permis d’être  présent à Super Besse en Trophée Andros. Le week-end a été enrichissant et satisfaisant. De quoi garder le contact avec le milieu de la compétition avant d’entamer cette saison 2016.

Quel est ton programme et quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison?

F : Le budget n’est pas totalement réuni mais le but avoué est de faire toute la saison. Nous allons tout de même l’aborder course après course puis nous ferons le point après les trois premières épreuves. Si le potentiel en terme sportif et mécanique est présent, il n’y a pas de raison de ne pas jouer les premiers rôles. La concurrence sera rude mais nous avons l’ambition de bien faire. Mon équipe et moi-même ferons tout notre possible pour être à la hauteur. Le challenge ne m’impressionne pas, je compte bien très vite apprendre, comprendre et appliquer les bonnes recettes sur les pistes du Championnat de France 2016 !

12742307_483348465195834_5806533981364732173_n



NOS PARTENAIRES

  • Yacco
  • Avon
  • Echappement
  • Identicar
  • Ellip6
  • FFSA