LA GRANDE PREMIERE DE LEA ISAMBERT

IMG_5405

A la suite d’un projet murement réfléchi par l’ASA Beauce et soutenu par le Centre National pour le Développement du Sport, Léa Isambert a piloté une voiture de course pour la première fois. A 17 ans, la pilote d’Eure-et-Loir a participé à la 5e manche de la Coupe Twingo et de la Coupe des Dames.

Elle n’a même pas le permis en poche mais Léa Isambert a pu piloter tout un week-end une Renault Twingo R1 Rallycross en compétition. Sélectionnée suite à sa candidature pour Les Euréliennes dans la course, la jeune pilote de 17 ans s’est vu offrir un week-end complet dans le Championnat de France de Rallycross. Au volant de sa Renault Twingo R1, elle était engagée dans la Coupe Twingo et dans la Coupe des Dames pour la manche en Touraine. La première journée de course était l’occasion pour Léa Isambert pour se familiariser avec la discipline, avec la voiture et avec ses 24 autres concurrents dans la catégorie. C’est sous un temps peu clément qu’elle a dû prendre la piste et a découvert les bons et les mauvais côtés de la compétition en débutant par un contact avec la talus entraînant des tonneaux. Elle est ensuite restée prudente dans les manches suivantes pour clôturer une première journée riche en émotions. « Cette première expérience en course a été riche en émotions notamment le premier jour, confie Léa Isambert. Je suis partie en tonneaux lors des essais libres et j’ai quelque peu perdue confiance pour la suite du meeting. Heureusement, j’ai été très bien soutenue par l’ensemble de l’équipe qui m’entourait lors du week-end et j’ai pu repartir pour terminer la première journée. »

La prudence était à nouveau de mise pour la seconde journée du Rallycross de Pont-de-Ruan pour Léa Isambert. La jeune pilote a achevé la demi-journée par les deux dernières manches qualificatives avant de prendre le départ de la finale 100% féminine. A l’issue des 7 tours, Léa Isambert a terminé en 4e position parmi les 5 féminines engagées et a été récompensée en montant sur le podium avec les autres féminines de la Coupe. « J’ai vécu lors de ces deux jours une très bonne expérience, raconte Léa Isambert. Il s’agit d’une bonne initiative de la part de l’ASA BEAUCE d’avoir offert l’opportunité à des amatrices comme moi de participer à une course automobile. En envoyant ma candidature, je ne pensais pas être retenue, c’est donc une opportunité que l’on a qu’une fois dans sa vie. J’avais déjà roulé auparavant en Karting mais la compétition automobile en Rallycross n’a rien à voir. Les sensations sont toutes autres dans la Twingo R1, j’ai pris du plaisir à la piloter. Même si j’ai roulé à mon rythme, je suis satisfaite d’avoir participé à cette épreuve. Cette expérience m’a également donné l’envie de revenir dans la discipline et je reviendrai au volant d’une Renault Twingo R1 lors de l’épreuve de clôture de la saison à Dreux. »

L’ASA BEAUCE et le Comité National pour le Développement du Sport ne peuvent que se réjouir de cette première épreuve puisque Léa Isambert reviendra en compétition en octobre dans le Team Chanoine Compétition. Elle sera rejointe par la seconde féminine sélectionnée dans le cadre de cette opération. L’épreuve aura lieu le 11 et 12 octobre, sur le circuit de l’Ouest Parisien.


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1