JOCHEN COOX SE PLAIT EN FRANCE !

i

Le Championnat de France de Rallycross s’ouvre à l’international et dès 2019, un pilote étranger pourra décrocher le titre de Champion de France ! Présent de nombreuses fois dernièrement au volant d’une magnifique VW Polo Supercar, Jochen Coox a d’ores et déjà annoncé sa participation à l’ensemble du Championnat de France de Rallycross 2019 ! Il répond à nos questions avec l’intermédiaire du média belge, RX-Inside.

 

  1. Si vous deviez résumer votre saison 2018 ?

Ce fut une très bonne saison pour nous. J’espérais décrocher une victoire mais ça n’est malheureusement pas arrivé. Nous en étions proches à plusieurs reprises mais le niveau de compétition est très relevé en France !

Avant de démarrer la saison 2018, nous avons décidé d’apprendre le tracé de toutes les épreuves et voir ensuite ce qu’il en adviendrait… Les pilotes français ont un gros avantage du fait qu’ils connaissent les tracés.

Durant la saison, nous avons eu beaucoup de hauts et de bas. A Abbeville par exemple, nous nous étions qualifiés pour la finale, mais après avoir passé la ligne d’arrivée la voiture a pris feu, ce qui a sonné la fin du week-end pour nous.

A Pont-de-Ruan, nous avions un bon feeling et n’avions donc plus qu’à concrétiser. Lors de la 4ème manche qualificative, nous avons eu un accrochage qui nous a contraint à abandonner…

 

  1. Quel est votre programme pour 2019 ?

Nous avions déjà décidé depuis un moment que nous voulions prendre part au championnat de France pour 2019 qui représente pour nous la meilleure alternative par rapport au Championnat belge.

Nous avons reçu plusieurs invitations pour le RallyX Nordic notamment, mais toutes les courses de ce Championnat se situent à plus de 1000 km. Les courses du Championnat français, quant à elles, se situent dans les 700 km.

Nous avons donc pour objectif de courir sur l’ensemble de la saison 2019 !

20180521234520-6b7c68e0-me

  1. Pourquoi le Championnat de France de Rallycross et pas un autre ?

Nous avons participé à plusieurs courses du Championnat de France ces dernières années, et nous avons toujours été très bien accueillis.

Les organisateurs sont très sympathiques et nous considèrent de la meilleure des manières. Peu importe les demandes que nous pouvons avoir, ils prennent toujours le temps de réfléchir à ce qu’il est possible de faire.

Tous les pilotes sont également très sympathiques ! Il règne une très bonne ambiance entre les teams, comme avec Meslier, Moreton et bien d’autres… C’est agréable d’avoir, sur la piste de réels concurrents, mais en dehors de pouvoir échanger autour d’un verre.

Enfin, les fans sont exceptionnels en France !! Ils nous procurent une grande motivation et on ressent leur passion !

 

  1. Votre objectif pour 2019 ?

Notre objectif principal pour 2019 est de décrocher une victoire. Je pense que c’est à notre portée, notamment sur les pistes où nous avons roulé en 2018 et que nous connaissons. Concernant les circuits où nous n’avons encore jamais roulé (comme Châteauroux ou Faleyras), ce sera un peu plus compliqué d’aller chercher la victoire car nous devrons d’abord apprendre le tracé.

Dans un premier temps, nous visons donc une victoire. Par la suite, nous aimerions intégrer le TOP 10 du Championnat. Je pense que ce sera faisable si nous participons à l’ensemble des courses.

 

  1. Qu’est-ce qui vous attire dans le Championnat français ?

Ce que nous apprécions dans le Championnat de France, c’est le package !

Tout d’abord, le nombre d’engagés à chaque course qui est important (entre 20-30 Supercar). Le niveau est très élevé et c’est ce que nous recherchons. Chaque Supercar a un très bon niveau ce qui nous pousse à nous dépasser pour atteindre les finales.

Les circuits sont également très intéressants… En Belgique nous n’en avons pas énormément alors qu’en France, chaque course à son circuit qui est différent du précédent ! Chaque manche a ses spécificités.

Nous apprécions également l’ensemble des teams, les tracés, les organisateurs, et enfin les fans !

i (1)

  1. Quel est votre circuit favori ?

J’apprécie beaucoup chaque circuit mais si je devais choisir, je dirais les circuits de Lessay et de Dreux. Je les aime particulièrement, et j’étais d’ailleurs monté sur le podium à Lessay en 2017 !

 

  1. Avec votre regard extérieur, qu’est-ce qui pourrait être amélioré dans le Championnat de France ?

Je pense que l’ensemble est très bon. J’aime le fait que chaque course se déroule sur deux jours. Nous avons beaucoup de temps pour effectuer les essais le samedi matin et les horaires prévus sont bien souvent tenus.

D’un point de vue personnel, avec une course toutes les deux semaines, il est compliqué de pouvoir préparer la voiture dans les délais impartis, notamment lorsque nous connaissons des soucis lors d’une course.

Toutes nos pièces viennent de Suède ce qui nous contraint beaucoup au niveau du temps lorsque la voiture doit être remontée et transportée jusqu’en Belgique par exemple…


  • Yacco
  • Cooper
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement