La parole aux vainqueurs – Châteauroux

Ils étaient 96 à prétendre à la victoire au Rallycross de Châteauroux dans leurs catégories respectives, mais seuls les meilleurs ont su tirer leur épingle du jeu tant au niveau du pilotage que des réglages de leurs voitures face à la complexité de leur terrain de jeu. Retour sur les impressions des vainqueurs de cette seconde manche du Championnat et de la Coupe de France de Rallycross…

FRANCOIS DUVAL, vainqueur de la catégorie Supercar

« Je suis très heureux, nous avons passé un bon week-end. Nous avons eu un peu de grêle tout à l’heure, c’était un peu plus délicat au niveau des réglages lorsque c’était gras, mais sur le sec c’est une très bonne voiture. Mon expérience en WRC m’a certainement servi à quelques moments, notamment sur les parties bosselées… J’aimerais faire d’autres courses mais je ne peux pas non plus faire le Championnat complet. Cependant, si le budget suit, je pourrais peut-être faire deux ou trois manches supplémentaires. Le niveau est très élevé en Championnat de France, donc c’est toujours sympa de venir se battre ici, on est jamais sûr de gagner! »

YVONNICK JAGU, vainqueur de la catégorie Super 1600

« Nous avons essayé de nouveaux réglages sur la voiture ce week-end que nous n’avions pas fait l’an passé. Pour preuve, dimanche matin, où la piste était séchante mais extrêmement glissante et piégeuse, nous avons fait de très bons temps en faisant des choix de réglages de châssis qu’on n’avait jamais fait l’an passé, donc ça prouve qu’il y a encore de l’apprentissage. »

BENOIT MOREL, vainqueur de la catégorie Division 3

« Jusqu’à présent, notre souci se trouvait au niveau des départs, désormais il faudra essayer de refaire les mêmes qu’à Châteauroux. On sait qu’on a du rythme et qu’on fait des bons temps au tour… Honnêtement, on n’y croyait pas vraiment. On sait que sur le mouillé ça se passe bien mais sur le sec on ne pensait autant y arriver, la victoire est donc encore plus belle… C’est peut-être mon expérience en auto cross qui me fait apprécier et être plus performant sur des surfaces plus humides… »

XAVIER GOUBILL, vainqueur de la Division 4

« Le samedi a été un peu compliqué avec une météo changeante… Notre équipe étant en infériorité, nous n’avions pas vraiment anticipé mais nous avons réussi à remonter difficilement durant les qualifications pour ensuite concrétiser durant les phases finales. »

MATTHIEU MOREAU, vainqueur de la coupe Twingo

« Nous avons beaucoup travaillé depuis l’année dernière, ça s’est construit progressivement et puis ça finit par payer donc c’est super! Lors de la première à Lessay, ça avait été assez frustrant pour nous, puisqu’on était assez proche mais après un départ de finale compliqué, la victoire nous avait échappée. »

ALIZEE POTTIER, vainqueur de la Coupe des dames

« L’objectif du week-end était d’atteindre les demi-finales mixtes, c’est chose faite. Désormais, l’objectif final serait d’atteindre les garçons, c’était un peu compliqué ce week-end parce qu’ils sont très rapides! Et enfin, l’objectif principal était la victoire féminine, la deuxième! Et comme on dit… jamais deux sans trois, donc rendez-vous à domicile, sur mes terres, à Essay pour retenter une victoire. »


  • Yacco
  • Cooper
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • LP tents