Les Français brillent au Canada !

wrx20150808122

Septième round du Championnat du Monde de Rallycross, le Grand Prix de Trois-Rivières a souri aux Français ! Davy Jeanney, pilote du Team Peugeot Hansen, a enlevé sa deuxième victoire de la saison au Canada après Estering pendant que Cyril Raymond, soutenu par la FFSA et l’AFOR, montait sur la deuxième marche du podium dès sa première apparition en RX Lites !

Malchanceux lors du précédent rendez-vous en Suède, Davy Jeanney réussissait un coup de maître lors de la manche canadienne. Le Tourangeau se plaçait en quatrième position à l’issue des manches qualificatives avant de remporter sa demi-finale. Impérial lors de la finale, le pilote tricolore décrochait son deuxième succès de la saison et se plaçait en cinquième position au Classement Pilotes du Championnat du Monde, à six épreuves du but !

De son côté, Cyril Raymond, qui effectuait ses débuts en Mondial, étonnait une nouvelle fois les suiveurs en accrochant une superbe deuxième place à l’issue d’un week-end constructif. Le pilote Varois revient sur ses premiers pas en RX Lites :

« Le début de week-end démarre dans les meilleures conditions. Je suis entouré des meilleurs au sein de mon équipe Olsbergs MSE. Andreas Eriksson, le patron, me mettant à disposition une RX Lites afin de tester mes capacités en course et préparer la manche du World RX à Barcelone. Olsbergs MSE est l’un des tops team. Ils disposent d’une structure professionnelle et conviviale. C’était la première fois que j’évoluais au sein d’une équipe étrangère (Suédoise), ainsi l’anglais était primordial. J’étais encadré par plusieurs pilotes nordiques (suédois et finlandais), professionnels en Rallycross. Mais cela ne m’a pas empêché de rencontrer une très bonne ambiance entre les pilotes et le personnel de l’équipe durant tout le week-end.

Le tracé était quant à lui complètement différent de ce que j’ai connu en France. Les parties terres étaient très glissantes et elles demandaient un pilotage bien spécifique. Le plus dur a été d’évoluer sur ces parties très délicates.

Les manches ont été très difficiles. Le rythme entre les manches était assez long et durant les courses, j’ai eu des soucis sur mes départs et quelques collisions … Je gagnais du temps sur les parties asphaltes et j’en perdais sur les parties terres.

Je me qualifie tout de même en cinquième position à l’issue des manches qualificatives. En demi-finale, j’ai réussi à prendre le meilleur envol et  j’ai attaqué le leader au premier freinage. Ensuite j’ai réussi à le contenir pour remporter ma demi ! De quoi se mettre en bonnes conditions pour le départ de la finale. Pourtant de plus en plus confiance avec la voiture, le départ fut assez moyen en finale mais je conserve tout de même ma deuxième place. A la réception d’un jump, je casse l’amortisseur arrière gauche. Impossible donc d’aller doubler le leader alors que je revenais sur lui. Je décide alors de protéger ma seconde place. Le Canadien Ranger, sous les yeux de son public, me touche l’arrière à plusieurs reprises, mais je suis resté concentré et bien déterminé à obtenir cette deuxième place. La ligne d’arrivée passée, ce fut une grande satisfaction d’obtenir mon premier podium international dès ma première course. J’ai engrangé pas mal d’expérience pour le Rallycross d’Espagne durant tout le week-end.

Je tiens à saluer toutes les personnes qui m’ont soutenu de France ! C’était énorme ! Je dois également remercier Andreas Eriksson de m’avoir offert l’opportunité de briller à l’international, la FFSA (Dominique Dubourg) et tous les membres de l’AFOR. Maintenant rendez-vous en Espagne, du 18 au 20 Septembre, toujours en RX Lites sous les couleurs de l’AFOR ! »

11822511_928974253840730_399932754724133203_n

 

(Crédit photos : FIA World Rallycross / Red Bull Media House / Tombanks Photography )


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1