L’interview des fans : Julien Hardonnière !

20161010002746-04d90c4f-me

En 2017, les fans de Rallycross ont l’occasion de prendre le contrôle des interviews Rallycross France à travers notre nouvelle chronique ! Le nouveau pilote du Volant AFOR/FFSA, Julien Hardonnière, est le premier à jouer le jeu en répondant aux questions des internautes !

 

 

Quel a été ton parcours pour en arriver là ? (Antoine H.)

Julien : J’ai commencé en Karting à l’âge de 12 ans. J’ai disputé pendant trois ans le Championnat de l’Ouest. A 14 ans, j’ai décidé d’arrêter et dès mes 16 ans en poche, j’ai pris la direction du Rallycross ! Après trois saisons au sein de la Coupe Twingo R1 Rallycross et du Championnat de France Junior, j’ai réussi à décrocher le titre qui me permettra de rouler en Super 1600 sous les couleurs de la FFSA et de l’AFOR cette année.

 

Quel est ton circuit fétiche ? (Def V.)

Julien : J’aime particulièrement Faleyras ! Ca peut paraître étonnant car j’ai fini en tonneaux pour ma première participation là-bas … Mais le tour joker est vraiment génial et on prend beaucoup de vitesse sur ce tracé. Après, Lavaré est bien évidemment mon circuit de « cœur ». C’est à la maison et c’est toujours un moment spécial de la saison.

 

As-tu eu l’occasion de tester la Twingo Super 1600 ? (Pierre R.)

Julien : Malheureusement, non ! J’ai tellement hâte. Mes premiers tours de roues sont programmés début Avril. Avant cela, j’aurai peut-être l’occasion de rouler avec la Swift S1600 de mon père dès qu’elle sera de nouveau sur ses roues !

 

Quels sont tes objectifs pour 2017 ? (Jojo L.)

Julien : C’est vraiment difficile de se projeter pour cette nouvelle saison. Je vais découvrir une nouvelle voiture et une nouvelle catégorie. Je ne sais pas où situer mon niveau. J’espère y voir plus clair dans un premier temps après les essais. Maintenant, je sais que je pourrais m’appuyer sur une bonne équipe, Olymeca, et une Twingo S1600 qui a déjà fait ses preuves ! En essayant d’être le plus réaliste possible, un Top 5 au Championnat de France Super1600 me comblerait amplement !

 

Rêves-tu de devenir pilote professionnel un jour ? (Damien S.)

Julien : Pour rêver, je rêve ! Et dans la vie, il faut avoir des rêves ! Maintenant, pour être tout à fait honnête, la discipline a pris une telle ampleur que cela va devenir de plus en plus difficile de rouler en Championnat d’Europe ou du Monde chez un constructeur. Il suffit de voir la liste des pilotes attendus en 2017 … De nombreux jeunes talentueux ne trouvent pas de place. Avant cela, beaucoup d’étapes m’attendent encore et tâchons de bien faire la prochaine sur la liste : le Championnat de France Super 1600 2017 !

20160702114747-44d28118-me


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1