L’interview des fans : Samuel Peu

20161010004939-5fd4b891-me

 

En 2017, les fans de Rallycross ont l’occasion de prendre le contrôle des interviews Rallycross France à travers notre nouvelle chronique ! Après Julien Hardonnière et Christophe Saunois, place au Champion de France Super 1600 2016, Samuel Peu !

 

Quel sera ton programme 2017 et quel objectif ? (Pierre S.)

Samuel : Cette année, je rempile pour une saison en Super 1600 avec la Saxo ! Nous partons pour faire une campagne complète avec bien évidemment, l’envie de faire aussi bien que l’an dernier ! Maintenant, j’ai appris à mes dépens par le passé, que les années se suivent mais ne se ressemblent pas toujours…

 

Des évolutions sont-elles prévues sur la Saxo et as-tu prévu de changer la déco ? (Romain H.)

Samuel : Nous avons travaillé sur une petite évolution moteur cet hiver. L’important restant d’être le plus fiable possible. L’an dernier, même si j’ai été plutôt rapide, la fiabilité a été un point fort dans la conquête du titre. Pour ce qui est de la déco, elle devrait évoluer aussi un minimum. Surprise !

 

Avec les départs de Jimmy Terpereau et d’Enzo Libner, penses-tu que ce sera plus simple en 2017 ? Quels seront tes nouveaux rivaux à ton avis (Jonathan P.)

Samuel : Non, ce ne sera pas plus simple ! J’ai aussi appris à mes dépens qu’il fallait se méfier de tout le monde. Je pense sincèrement que l’on sera très nombreux à pouvoir gagner une course et plusieurs à viser le titre. Le Rallycross est imprévisible ! Dans tous les cas, plus on est de fous, plus on rit, non ? J’ai hâte de voir le niveau de Jean-Sébastien Vigion. J’espère me battre avec lui et je pense que lui espère se battre avec moi !

 

Quel serait ton choix entre l’Euro RX en Super 1600 ou un retour en Supercar en Championnat de France ? (Mickaël B.)

Samuel : Si ma voiture était encore homologuée, j’irai sans hésiter en Championnat d’Europe avec la Saxo. Histoire de se lancer dans un nouveau challenge ! Je prends tellement de plaisir à son volant…

 

Un retour en Supercar en France est-il envisagé ? (Nico B.)

Samuel : Honnêtement, ce n’est pas dans les tuyaux. Je n’ai pas le budget et pas forcément l’envie. Bien sûr, on prend beaucoup de plaisir au volant d’une Supercar mais il y a tellement de contraintes à côté. Et au risque de me répéter, je prends vraiment mon pied avec la Saxo quand tout marche bien et que la performance est là ! Alors continuons !

20160716174113-726524d9-me 

 


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1