L’interview prem’s de Maximilien Eveno

20171017141505-085bec94-me

Pilote discret mais tout aussi rapide, Maximilien Eveno a trusté les podiums ces dernières saisons en Championnat de France de Rallycross. Le Breton franchira un cap en 2018 avec un engagement sur le Championnat d’Europe S1600 où il défendra les couleurs de la France, tout comme Jimmy Terpereau. Avant ce grand saut, retour ses premiers pas.

 

 

Vos premiers tours de roues ?

« J’avais 3 ans, c’était au volant d’un mini Sprint-car fabriqué par mon père. J’étais tellement petit que mon père a été obligé d’ajouter les commandes d’accélérateur et de frein au volant, étant donné que je n’atteignais pas les pédales… C’était très drôle en tout cas, on s’est beaucoup amusé sur ce kart avec mes frères durant toute notre enfance. »

Votre premier véhicule de compétition ?

« C’était un Sprint-car, un Roscross avec moteur de moto 500 cm3. Cela me changeait de ce que j’avais pu connaître jusque là, ne serait-ce qu’au niveau de la puissance mais surtout de la taille. C’est comme passer d’une voiture à un camion ! »

Votre première course en sport automobile ?

« A l’Autocross de Mauron (56) en 2004. J’avais 14 ans et j’étais assez intimidé de me retrouver dans le grand bain au milieu de ce monde, mais ça s’était bien passé. Nous n’étions pas très nombreux car il s’agissait de la première course avec le moteur unique en Division 3 mais j’ai terminé sixième, j’étais plutôt content. »

Votre première voiture en Rallycross ?

« La Logan Cup, lors du lancement de la coupe en 2008. Cela n’a vraiment pas été simple de s’adapter à cette voiture en venant du Sprint-car, en comportement et pilotage, c’était tout l’inverse de ce que je connaissais. »

Votre première course en Rallycross ?

« A Faleyras en 2008. J’étais bien parti pour signer un podium, mais j’ai rapidement découvert le côté « viril » du Rallycross qui me fit perdre la troisième place dans l’avant dernier virage de la finale, j’en garde encore un mauvais souvenir. »

Votre première grosse sortie en course ou premier tonneau ?

« Ma première sortie (et premier tonneau, tant qu’à faire !) était en Sprint-car, à Baud en 2006. Un départ un peu chaud m’a fait taper dans le talus à la corde au freinage en bout de ligne droite, ce qui m’avait envoyé dans une série de trois tonneaux. Heureusement plus de peur que de mal puisque j’ai pu repartir dans les manches suivantes et même remonter jusqu’au podium en finale, content d’avoir pris ma revanche ! »

Votre premier podium ?

« C’était à Mauron en 2005, également course de ma première victoire en sport automobile. Cela reste un incroyable souvenir car il s’agissait de ma première saison complète en sport auto et j’y ai remporté 2 courses, la première à Mauron et la dernière au Mans. »

Votre première victoire en Rallycross ?

« A Faleyras en 2010. Cette course restera mémorable, puisque après avoir cumulé deux saisons de galère en Logan Cup où je n’ai jamais réussi à m’imposer malgré de très bons tours chronométrés, 2010 a enfin été le dénouement. M’imposer dès la première course de la saison sur un week-end complet m’a permis de me rassurer et de frapper un grand coup d’entrée de jeu ! »

20171004054105-8961de60-me


  • Yacco
  • Avon
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement