Un novice sur le podium !

i

Le parcours de Peter Deray est peu commun ! Venu en spectateur au Rallycross d’Abbeville pour supporter Antoine Massé, le Picard est « tombé amoureux » du Rallycross à tel point que quinze jours plus tard il s’engageait au Rallycross d’Essay ! Et un mois plus tard, pour sa deuxième course, il montait sur le podium à Lavaré en Coupe Twingo R1 Rallycross ! Récit avec le pilote RX Evolution.

 

« J’avais connu le Rallycross à l’époque où un copain d’enfance roulait dans cette discipline. Puis cette année, je suis venu voir Antoine Massé avec ma compagne à Abbeville. Antoine était mon stagiaire BPJEPS. Et j’avoue avoir été surpris par le monde que cela a attiré, l’ambiance qui y régnait et aussi la présence de structures assez impressionnantes dans le paddock. Le Rallycross d’aujourd’hui est loin de l’image que les gens pouvaient avoir.

 

Le Lundi qui a suivi, Antoine m’a mis en relation avec Aurélien de la structure RX Evolution. Moins de deux semaines après, je me suis retrouvé à disputer ma première course à Essay au volant d’une Twingo R1 ! Lors de ce week-end, nous avons connu des petits soucis tout au long de la course qui ne m’ont pas permis de me qualifier en demi-finale.

 

Nous avons décidé avec Aurélien de retenter le coup à Lavaré. Ce n’est pas évident de tout avoir à découvrir. Il faut tout de suite être dans le coup, les manches sont rapides et nous n’avons pas le droit à l’erreur.

 

La première satisfaction à Lavaré était de réussir à me qualifier pour les demi-finales puis pour la finale. Lors du premier départ, je sors seulement cinquième après la première chicane. Par manque d’expérience, je n’avais pas pensé à mettre les essuie-glaces avant le départ et dès que nous sommes arrivés sur la terre, mon pare-brise a été recouvert de boue en un dixième de seconde ! Lors du deuxième départ, j’ai anticipé la chose et j’ai réussi à sortir troisième. Ensuite, avec des lièvres comme Danveau ou Menez, j’ai énormément appris. Faire un podium était totalement inespéré et je suis super heureux !

 

Plus tôt, j’avais fait du karting à bon niveau (3e Championnat de France KZ Long Circuit) et un peu de circuit (206 relais, Seat Supercopa). Là, je dois avouer que je suis tombé sous le charme du Rallycross ! Si pour cette fin 2018, je vais me concentrer sur mon activité professionnelle, je pense déjà à 2019 ! Et il y a de grandes chances que ce soit en Rallycross et avec une Twingo ! »

 

i2

 

 


  • Yacco
  • Avon
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement