Rencontre avec Firmin Cadeddu, le leader du Championnat de France Supercar !

20160801001842-d12c7683-me

Après un passage en Coupe Twingo R1 et en Division 3, Firmin Cadeddu a fait le grand saut vers la catégorie reine en 2016. Au volant d’une C4 WRX, l’Auvergnat, qui faisait parti des outsiders en début de saison, est rapidement passé dans le rôle d’un favori en prenant les commandes du Championnat dès la troisième course. Rencontre avec ce jeune pilote plein d’ambitions.

 

1/ Tu es leader du Championnat en Supercar à la trêve estivale. Avais-tu imaginé te retrouver dans cette position avant l’entame de la saison ?

Firmin : Avant d’attaquer la saison, notre objectif était clairement de s’approcher de la tête du Championnat pour cette trêve estivale afin de passer à l’offensive pour les trois dernières courses. Je ne pensais cependant pas prendre les commandes dès notre troisième épreuve en Supercar. Nous avons ensuite su gérer cette position jusqu’ici…

2/ Qu’est ce qui, selon toi, a payé et t’as permis d’être performant si rapidement ?

F : Je pense que la motivation de l’ensemble de l’équipe est un des facteurs clef. Il s’agit d’un investissement important pour mes partenaires, chaque membre de l’équipe à conscience du niveau auquel nous évoluons cette saison et se donne à fond pour me donner la meilleure voiture possible tant au niveau de la performance que de la fiabilité. Je suis donc en totale confiance à la fois avec l’équipe et avec ma C4 WRX, ce qui me permet de me concentrer entièrement sur ma préparation pour chaque épreuve !

20160604133002-96194ea6-me

3/ Quelle est la marge de progression qu’il te reste encore à aller chercher avec cette voiture ?

F : Malgré ma position de leader, il ne faut pas oublier que j’en suis à ma première saison en Supercar avec une équipe qui découvre aussi cette catégorie. Au niveau du pilotage, je ne prend aucun risque depuis le début de la saison car je considère être encore en phase d’apprentissage. Je me laisse donc des “marges d’erreurs” qui peuvent, si besoin, être diminuées au fur et à mesure des épreuves. La C4 WRX dont je dispose est une très bonne base, je me sens vraiment à l’aise à son volant. Cependant par rapport à mes concurrents je manque de roulage en dehors des épreuves, donc nous évoluons encore au fil des courses sur les réglages. Nous avons plusieurs pistes sur lesquelles évoluer, tant au niveau des réglages que de mon pilotage.

4/ Quels sont les moments qui ont marqué ton début de saison ? 

F : Les moments les plus compliqués ont été mon déclassement, que je n’ai toujours pas compris, lors de l’épreuve de Pont-De-Ruan, ainsi que ma crevaison en finale à Lavaré. Quant à l’évènement marquant, c’est notre victoire sur le Circuit de Faleyras ! J’ai pris beaucoup de plaisir sur ce tracé, et de plus, nous étions rapides ! Dans le même week-end, j’ai réalisé le seul carton plein de la saison (46 pts en un week-end), j’ai pris la tête du championnat et suis devenu le plus jeune vainqueur de l’histoire lors d’une épreuve de Supercar. C’était tout simplement magique !

5/ Dans quel état d’esprit es-tu avant d’aborder les trois dernières manches ?

F : Notre objectif est clairement le titre ! Je suis le seul pilote à s’être qualifié pour chaque finale depuis ce début de saison. Il faudra donc parvenir à continuer sur cette lancée … Nous savons que sur chaque type de tracé, la performance est présente, donc c’est à moi de gérer de manière intelligente les qualifications pour préserver la voiture intacte et se qualifier le mieux possible pour la finale. La route pour le titre est encore longue, on peut voir que ce championnat peut facilement basculer d’un côté comme de l’autre. L’avantage que j’ai pour le moment est que, contrairement à mes concurrents directs, je n’ai pas utilisé de gros « joker » au niveau du décompte de points qui se fera en fin de saison. J’ai ainsi le “droit” à un petit faux pas, ce qui serait plus coûteux pour mes adversaires qui ont déjà eu quelques ennuis. Cependant je ne compte pas là-dessus, nous irons sur chaque course pour marquer un maximum de points et si l’occasion se présente, remporter celle-ci ! Les trois derniers tracés sur lesquels nous irons sont de belles pistes, comme à chaque fois le but premier est de prendre du plaisir et de faire aussi plaisir au public !

20160702184546-1da175fd-me



NOS PARTENAIRES

  • Yacco
  • Avon
  • Echappement
  • Identicar
  • Ellip6
  • FFSA