RENDEZ-VOUS AU SOMMET POUR JULIEN FEBREAU !

94B_3380

 

Sous une météo estivale et devant un public venu en masse, le spectacle et les rebondissements n’ont pas manqué à l’appel de cette sixième manche du Championnat et de la Coupe de France de Rallycross 2015 ! Si les pilotes du Supercar voulaient croiser sur leur route Julien Fébreau ce week-end, il fallait le chercher sur la plus haute marche du podium et non au premier virage comme à coutume de le dire le célèbre journaliste ! En plus du pilote Albatec Racing, Maximilien Eveno, Tom Daunat, Christophe Saunois et Steven Lefrançois ont également été couronnés en Touraine.

 

Supercar  Trophée Yacco : Julien Fébreau , la Formule 1 du week-end !

Julien Fébreau ne pouvait-il pas gagner le meeting de Pont de Ruan-Saché Le « journaliste pilote » s’est donné les moyens de prouver le contraire. Vainqueur de l’épreuve l’année dernière, et après un galop d’essai concluant à Faleyras (4ème), il a construit sa victoire manche après manche en concertation avec l’équipe britannique qui engageait sa Peugeot 208. Sa montée en puissance durant tout le weekend s’est montrée évidente jusqu’à survoler une demi-finale, puis une finale avec autorité et maîtrise. Si l’on en doutait encore, Julien Fébreau fait partie des grands du Rallycross national !

L’adversité n’a pourtant pas été absente. Christophe Wilt (Citroën DS3), second, et Gaëtan Sérazin (Peugeot 208), troisième, se sont montrés les plus menaçants face à la 208 anglaise. Le premier, auteur d’un samedi moyen, s’est bien récupéré le dimanche tout en ayant dû batailler ferme avec des Kristian Sohlberg (Peugeot 208), Fabien Chanoine (Renault Clio) ou autre Hervé Knapick (Citroën DS3) lors de diverses confrontations. Quant au Morbihannais, sa victoire sarthoise semble lui avoir fait retrouver toute sa pointe de vitesse.

Hervé Knapick (Citroën DS3) et Fabien Chanoine (Renault Clio) ferment le top 5. Un Fabien Chanoine que l’on retrouve aussi en troisième position du classement général du Championnat de France derrière Christophe Wilt, Gaëtan Sérazin et devant Christophe Jouet (Citroën DS3),malchanceux en finale. Pour le pilote Renault, un peu plus de régularité sur un meeting pourrait lui permettre de viser plus haut’Peut être à Kerlabo dans quinze jours ‘

Un mot sur le Finlandais Kristian Sohlberg. Un peu trop généreux sur la piste, sa découverte du monde du Rallycross n’est pas passée inaperçue. Le résultat n’est certainement pas à la hauteur de ses espérances’.mais quel spectacle !

 

Super 1600 : Une victoire tant désirée !

Nouveau changement de leader au sein du Super 1600 ! Décidément, cette division réserve son lot de surprises à chaque épreuve. Apres la panne mécanique de Jimmy Terpereau (Citroën C2) et la prise de pouvoir de Laurent Chartrain (Citroën C2) à Lavaré, ce dernier subit à son tour les affres de l’abandon sur rupture de pivot avant et doit laisser les commandes du championnat à Enzo Libner, second en Touraine. Le Champion Junior 2014, qui en jouant sur une régularité à toute épreuve (six Top 4 dont cinq podiums), se permet de placer sa Twingo S1600 dix points devant le pilote Citroën.

Des Citroën qui pensaient bien boire le calice ce weekend jusqu’à la lie avec le second abandon consécutif (moteur) en quinze jours pour Jimmy Terpereau. Mais l’honneur était sauf avec une première victoire pour Maximilien Eveno. Au volant de sa C2 et à la pointe du combat depuis le début de saison, le jeune pilote breton, qui courait après ce succès depuis 2013, est enfin récompensé de ses efforts. Il pointe ainsi au quatrième rang du Championnat devant Fabien Grosset-Janin (Renault Twingo) qui perd gros ce weekend. Le pilote Olymeca s’est en effet auto-éliminé sur une touchette en finale.

Podium inespéré pour Marc Pouderoux (Citroën C2) qui découvrait la catégorie en 2015 devant Bernard Renet au volant d’une nouvelle Renault Clio et Emmanuel Galivel qui signe un nouveau Top5.

 

Championnat de France Junior & Coupe Twingo R1 Rallycross : Daunat en homme fort !

La lutte entamée le samedi reprenait de plus belle le dimanche matin. Séparés le temps de leur demi-finale respective, ils se retrouvaient logiquement pour une dernière confrontation. A savoir qui de Tom Daunat ou de Pascal Huteau sortirait vainqueur de cette sixième épreuve ‘ Les sept tours de la finale nous donneraient la réponse ! Leur meeting manqué de Lavaré leur avait laissé un gout amer, celui de Pont de Ruan allait les réconcilier avec les joies de la victoire. Et s’il ne peut y avoir qu’un seul vainqueur, il se nomme Tom Daunat (cinq dixièmes les séparent seulement sous le drapeau à damiers) qui signe un second succès cette année. Cela lui permet de conforter son leadership au classement de la Coupe Twingo R1 et de prendre seul les rênes du Championnat Junior.

Ce duo aurait dû être accompagné d’un troisième larron, en la personne de Marceau Launay, très rapide ce week-end. Mais le jeune pilote était déclassé en demi-finale et loupait là l’occasion de rester au contact des deux premiers cités.

Superbe troisième place pour le débutant Charly Garnier qui n’en revenait pas de monter sur le podium pour une première course et deuxième top 5 pour Nicolas Flon après celui de Faleyras. Enfin Tony Bardeau sauve son weekend du désastre. Seulement onzième le samedi soir, il a su « redresser la barre » en demi-finale (troisième) ainsi qu’en finale (quatrième), et même récupérer la troisième place de la Coupe Twingo R1 face à Marceau Launay.

 Division 3 : Saunois de retour aux affaires !

Apres sa casse moteur de Lavaré, ce qui avait permis à Guy Moreton de remporter une jolie victoire, Christophe Saunois (Toyota Corolla) a remis les pendules à l’heure en s’adjugeant un quatrième succès sur ce circuit de la Chataigneraie. N’ayant laissé échapper qu’une manche qualificative, la troisième remportée par Henri Navail (Citroën DS3), il indique clairement à ses concurrents directs que l’épreuve sarthoise n’est plus qu’un mauvais souvenir. Il reprend ainsi les commandes du classement de la Coupe de France de D3, quatre points devant un Guy Moreton très combatif en finale. Le pilote de la Loire est resté blotti dans les échappements du leader durant les sept tours de course.

Marc Morize (Peugeot 208), qui rate quelque peu son tour joker, termine quatrième d’une finale résolument spectaculaire. Sa lutte, perdue pour quelques dixièmes face à Henri Navail, n’avait rien à envier à la lutte pour la victoire. A noter également le deuxième Top 5 cette saison du jeune Firmin Cadeddu qui domine de mieux en mieux le pilotage de sa Renault Clio. A l’inverse, très mauvais weekend pour Mathieu Trévian (Volkswagen Sirocco), qui se solde par un accrochage spectaculaire avec le pilote local Anthony Meunier (Citroën DS3) et une voiture partiellement détruite.

 

Division 4 : Steven Lefrançois passe la cinquième !

Mais où va s’arrêter la marche en avant de Steven Lefrançois (Peugeot 206) ‘ Apres un cinquième succès consécutif obtenu sur le tracé surchauffé de Pont de Ruan-Saché, le titre dans cette Coupe de France Division 4 pointe à l’horizon. En période de baccalauréat, la copie est notée 20 sur 20, mention très bien ! Les quatre manches qualificatives, la demi-finale et une finale avec plus de trois secondes d’avance sont tombées dans l’escarcelle du pilote de Dreux. De quoi démoraliser ses adversaires !

Ce qui ne semble pourtant pas être le cas tant la joie sur les visages du second Emmanuel Anne (Renault Clio), qui vient enfin de conjurer le mauvais sort qui s’acharnait sur lui depuis plusieurs épreuves, et du troisième Florian Zavattin (Renault Clio) qui signe encore un nouveau podium (le quatrième consécutif), faisaient plaisir à voir’Peut-être, certainement même, ont-ils encore au fond de leurs pensées la furieuse envie de faire trébucher Steven Lefrançois ‘ L’écart est conséquent, 68 points de retard, mais pas encore mathématiquement insurmontable. Kevin Jacquinet (Peugeot 207) signe son meilleur résultat cette saison avec une belle quatrième place et devance Gilles Lambert (Honda Civic) un peu trop irrégulier ce weekend.

 

Classement Finales Pont de Ruan – Saché #006 :

Supercar : 1. Julien Fébreau ‘ 2. Christophe Wilt ‘ 3. Gaëtan Sérazin ‘ 4. Hervé Knapick ‘ 5. Fabien Chanoine ‘

Super 1600 : 1. Maximilien Eveno ‘ 2. Enzo Libner ‘ 3. Marc Pouderoux ‘ 4. Bernard Renet ‘ 5. Emmanuel Galivel ‘

Coupe Twingo R1 : 1. Tom Daunat ‘ 2. Pascal Huteau ‘ 3. Charly Garnier ‘ 4. Tony Bardeau ‘ 5. Nicolas Flon’

Division 3 : 1. Christophe Saunois – 2. Guy Moreton ‘ 3. Henri Navail ‘ 4. Marc Morize ‘ 5. Firmin Cadeddu ‘

Division 4 : 1. Steven Lefrancois ‘ 2. Emmanuel Anne ‘ 3. Florian Zavattin ‘ 4. Kevin Jacquinet ‘ 5. Gilles Lambert ‘

Classement Général du Championnat et de la Coupe de France (6/10) :

Supercar : 1. Christophe Wilt 212 pts – 2. Gaëtan Sérazin 205 pts ‘ 3. Fabien Chanoine 174 pts ‘ 4. Christophe Jouet 170 pts ‘ 5. Adeline Sangnier 110 pts ‘

Super 1600 : 1. Enzo Libner 208 pts ‘ 2. Laurent Chartrain 198 pts ‘ 3. Jimmy Terpereau 180 pts ‘ 4. Maximilien Eveno 178 pts ‘ 5. Fabien Grosset-Janin 176 pts ‘

Coupe Twingo R1 : 1. Tom Daunat 208 pts ‘ 2. Pascal Huteau 191 pts ‘ 3. Tony Bardeau 162 pts ‘ 4. Marceau Launay 159 pts ‘ 5. Baptiste Menez 155 pts ‘

Championnat Junior : 1. Tom Daunat 111 pts ‘ 2. Baptiste Menez 103 pts ‘ 3. Marceau Launay 95 pts ‘ 4. Tony Bardeau 94 pts ‘ 5. Jean-Mickaël Guérin 91 pts ‘

Division 3 : 1. Christophe Saunois 224 pts ‘ 2. Guy Moreton 220 pts – 3. Marc Morize 208 pts ‘ 4. Henri Navail 159 pts ‘ 5. Mathieu Trevian 157 pts ‘

Division 4 : 1. Steven Lefrançois 261 pts ‘ 2. Emmanuel Anne 193 pts ‘ 3. Florian Zavattin 193 pts ‘ 4. Gilles Lambert 137 pts ‘ 5. Christophe Barbier 113 pts ‘


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1