RETOUR GAGNANT DE SERAZIN

Sérazin

Alors que des favoris semblaient se dégager à l’issue de la première journée, la hiérarchie a été particulièrement bouleversée le second jour à l’image de la météo qui a vu l’apparition inespérée du soleil en fin de meeting. Que ce soit en Super 1600, en Division 4 ou encore en Coupe Twingo R1, les leaders ont connu une fin de course délicate. Epargné, Gaétan Sérazin (Peugeot 208) s’est quant à lui montré intraitable des essais libres jusqu’au drapeau à damiers de la finale Supercar !

 

Supercar ‘ Trophée Yacco : L’hégémonie de Sérazin

Pour son retour en Championnat de France de Rallycross, Gaétan Sérazin (Peugeot 208) n’a laissé que des miettes à ses adversaires. Dominant le meeting d’Essay de bout en bout, le Morbihannais démarre la saison de la meilleure des façons. A l’image des manches qualificatives et de sa demi-finale, il a pris le meilleur départ lors de la finale et n’a pas été inquiété pour aller chercher une remarquable victoire.

En bonne position derrière Sérazin en finale, Fabien Chanoine (Clio III) se rate dans le tour joker en sortant de la trajectoire et doit se contenter de la quatrième place à l’arrivée. Grâce à un week-end régulier, il pointe tout de même à la troisième position du championnat derrière Christophe Wilt (Citroën DS3). Le pilote de la Meuse a rapidement pris la mesure de sa nouvelle voiture et se positionne en beau dauphin de Sérazin sur la course d’Essay et au Championnat de France.

Après un début d’épreuve compliqué, Christophe Jouet (Citroën DS3) se reprend au meilleur moment lors de la finale et complète le podium. De son côté, Adeline Sangnier (Peugeot 207) clôt de fort belle manière le top 5 du « Supercar » pour sa deuxième participation à une épreuve dans l’élite. Second au soir de la première journée, Philippe Maloigne (Citroën C4) a connu un dimanche en demi-teinte. Troisième au classement intermédiaire après les manches qualificatives, il est pris dans un départ musclé et ne parvient pas à se hisser en finale.

Super 1600 : Chartrain out, Grosset-Janin en profite

En remportant toutes les manches qualificatives, rien ne semblait pouvoir arrêter Laurent Chartrain (C2 S1600) ce week-end. Parti une nouvelle fois en tête lors de sa demi-finale, l’Ornais voit malheureusement sa course stoppée sur le bris d’une transmission laissant la voie libre aux « jeunes loups » derrière.

A commencer par Fabien Grosset-Janin (Twingo S1600). Le pilote Olymeca, qui découvrait sa voiture ce week-end, réalise une demi-finale et une finale proche de la perfection et s’impose dans une catégorie âprement disputée. Revenu dans la partie grâce à sa victoire dans sa demi-finale, Maximilien Eveno (C2 S1600) obtient lui une importante médaille d’argent dans l’optique du championnat. Et il devance à l’arrivée Enzo Libner. Au volant de la Twingo S1600 de l’AFOR, le Champion de France Junior 2014 a montré des signes prometteurs tout au long du week-end pour ses débuts dans la catégorie. Emmanuel Martin (206 S1600) termine au quatrième rang devant Yvonnick Jagu (Audi S1600).

Championnat de France Junior & Coupe Twingo R1 Rallycross : Rebondissements en série

Leader surprise samedi soir, Marceau Launay connaît une première alerte dans la quatrième manche (boîte). Qualifié tout de même en pôle de la demi-finale B, le Bas-Normand est rapidement contraint à l’abandon, transmission cassée.

Repassé devant Launay au classement intermédiaire, Tom Daunat se montre de nouveau solide en remportant assez aisément sa demi-finale avant de craquer en finale. Le Francilien part à la faute dès le premier tour avant de commettre une nouvelle erreur plus tard dans la course. En embuscade, Matthieu Moreau se retrouve quelques temps en tête de la finale avant d’endommager lui aussi sa Twingo laissant ainsi la victoire à un Baptiste Menez opportun. Après un week-end en dents de scie, il remporte une première victoire dans la Coupe Twingo R1 et marque de précieux points pour la suite du Championnat de France Junior. Jean-Baptiste Vallée et Jean-Mickaël Guérin complètent le podium.

Dans la Coupe des Dames, Coralie Moreau étonne durant l’épreuve ornaise et se paie même le luxe de remporter la finale « féminines » devant Sabrina Souchaud !

Division 3 : Suspense au rendez-vous

La finale de la Division 3 a été à l’image du week-end dans cette catégorie spectaculaire : palpitante ! Après s’être partagés les victoires lors des manches, Marc Morize (Peugeot 208) prend les devant à l’occasion des demi-finales face à Christophe Saunois (Toyota Corolla) pourtant en tête au classement intermédiaire. En prenant le meilleur départ en finale, le pilote Yacco attaque fort jusqu’au drapeau à damiers pour s’offrir sa première victoire avec la 208. Le champion sortant monte lui sur la deuxième marche du podium devant un autre homme en verve.

Derrière le duo infernal, Guy Moreton (Citroën DS3) a lui aussi animé la « D3 » mais perd de précieux points dans la manche 4 en oubliant de passer dans le tour joker. Après une victoire en demi-finale et une belle finale, il arrive à se hisser sur le podium ! Egalement présent avec une DS3, Henri Navail termine à la quatrième place.

Division 4 : Anne termine en trombe 

Sixième au classement provisoire, Emmanuel Anne (Clio II) a réalisé une deuxième journée idéale ! Vainqueur de la manche 3, le Mayennais remporte sa demi-finale et se retrouve en pôle pour la finale. Après un bon départ, le pilote de la Clio a dû d’abord contenir les attaques de ses adversaires avant de s’imposer devant Steven Lefrancois (Peugeot 206 RC).

Le pilote de Dreux s’est montré particulièrement à l’aise sur le tracé des Ducs en enlevant dans un premier temps la manche 4 et ensuite sa demi-finale. Dans le pare-choc de Anne durant toute la finale, il termine à une excellente deuxième place devant le perdant du jour. Leader incontesté le premier jour, le pilote de la 306 Maxi a eu du mal à trouver le rythme sur un circuit évoluant avec les conditions climatiques, s’offrant même une belle frayeur en finale, et conclut finalement la manche d’ouverture de la Coupe de France de Division 4 sur la dernière marche du podium.

Classement Essay #001 :

Supercar : 1.Gaétan Sérazin – 2. Christophe Wilt ‘ 3. Christophe Jouet ‘ 4. Fabien Chanoine ‘ 5. Adeline Sangnier ‘

Super 1600 : 1. Fabien Grosset-Janin ‘ 2. Maximilien Eveno ‘ 3. Enzo Libner ‘ 4. Emmanuel Martin ‘ 5.Yvonnick Jagu ‘

Coupe Twingo R1 : 1. Baptiste Menez ‘ 2. Jean-Baptiste Vallée ‘ 3. Jean-Mickaël Guérin ‘ 4. Julien Hardonnière ‘ 5. Tony Bardeau ‘

Division 3 : 1. Marc Morize ‘ 2. Christophe Saunois – 3. Guy Moreton ‘ 4. Henri Navail ‘ 5. Xavier Briffaud ‘

Division 4 : 1. Emmanuel Anne ‘ 2. Steven Lefrancois ‘ 3. Sébastien Le Ferrand ‘ 4. Nicolas Bothorel ‘ 5. Florian Zavattin ‘

Classement Général du Championnat et de la Coupe de France (1/10) :

Supercar : 1.Gaétan Sérazin 46 pts – 2. Christophe Wilt 37 pts ‘ 3. Fabien Chanoine 36 pts ‘ 4. Christophe Jouet 33 pts ‘ 5. Adeline Sangnier 27 pts ‘

Super 1600 : 1. Fabien Grosset-Janin 45 pts ‘ 2. Maximilien Eveno 39 pts ‘ 3. Enzo Libner 36 pts ‘ 4. Yvonnick Jagu 29 pts ‘ 5. Emmanuel Martin 28 pts ‘

Coupe Twingo R1 : 1. Baptiste Menez 40 pts ‘ 2. Jean-Baptiste Vallée 36 pts ‘ 3. Jean-Mickaël Guérin 29 pts ‘ 4. Tony Bardeau 28 pts ‘ 5. Tom Daunat 28 pts ‘

Division 3 : 1. Marc Morize 45 pts ‘ 2. Christophe Saunois 41 pts – 3. Guy Moreton 36 pts ‘ 4. Henri Navail 31 pts ‘ 5. Xavier Briffaud 21 pts ‘

Division 4 : 1. Emmanuel Anne 45 pts ‘ 2. Steven Lefrancois 41 pts ‘ 3. Sébastien Le Ferrand 38 pts – 4. Florian Zavattin 25 pts ‘ 5. Nicolas Bothorel 24 pts ‘

Retrouvez toutes les informations et les classements sur www.rallycrossfrance.com/

Contact presse : Mathieu Anne ‘ Attaché de presse AFOR ‘ presse@rallycrossfrance.com/


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1