STEVEN BOSSARD S’IMPOSE A LOHEAC

WINNER-1600Ce week-end avait lieu l’unique manche du Championnat du Monde de Rallycross en France, à Lohéac. Au milieu des pilotes renommés du RX mondial et devant plus de 60.000 spectateurs, les tricolores n’ont pas tremblé et ont su trouver leurs places, notamment en Super1600 où Steven Bossard et Andréa Dubourg achevaient sur le podium.

A l’issue des manches qualificatives en SuperCar, 2 pilotes français ont été retenus pour aller en demi-finale. En Championnat d’Europe et du Monde, seuls 12 pilotes sont qualifiés pour 6 en finale. Jérôme Grosset-Janin et Gaëtan Sérazin, les Champions de France 2013 et 2012, ont honoré leur réputation en se classant respectivement 6e et 11e du classement intermédiaire. Davy Jeanney (disqualifié en première manche pour non-conformité au poids) échouait au pied de la qualification en 13e position, tout comme Jean-Baptiste Dubourg 15e. Fabien Pailler également a raté la qualification après avoir endommagé la 208 au départ de la 4e manche.

En demi-finale 1, après un départ mouvementé, Gaëtan Sérazin pointait en 4e position au premier tour avant d’être victime d’un accrochage le contraignant à l’abandon. Toutes les chances françaises reposaient donc sur Jérôme Grosset-Janin parti de la 2e ligne en demi-finale 2. Au départ, Jérôme Grosset-Janin, percuté par Ken Block, a perdu beaucoup de temps avec une Clio endommagé. Il terminait en 6e position d’une finale remportée par Petter Solberg. L’acharnement des pilotes étrangers ayant mis les tricolores sur la touche pour la finale, Petter Solberg avait le champ libre pour accrocher une nouvelle victoire à son palmarès en Championnat du Monde et se rapprocher du titre. « Ce week-end était incroyable, déclarait Petter Solberg. Je n’avais pas la meilleure voiture, mais une bonne stratégie, c’est ce qui nous a fait gagner. Je suis content de remporter la course en France avec une voiture française, j’ai vraiment eu un très bon week-end au niveau des résultats. » Reinis Nitiss, Champion Super1600 en 2013, terminait en 2e position avec quelques centimètres d’avance sur Timmy Hansen pour le Team Peugeot.

En Super1600, les chances de qualification étaient plus nombreuses et c’est Steven Bossard qui a parfaitement réussi son week-end en progressant de manche en manche pour se classer en leader au classement intermédiaire. 4e et 5e, Andréa Dubourg et Maximilien Eveno ont également brillé sur le circuit de Lohéac parmi les pilotes étrangers. Cyril Raymond 8e et Evan Libner 12e ont également acquis leur place en demi-finales sur les  30 pilotes inscrits au départ de cette épreuve. Suite à son abandon avant les demi-finales (boîte de vitesses endommagée), Cyril Raymond a ensuite permis à Philippe Maloigne de se qualifier avec une 13e place au classement intermédiaire.

Dans la première demi-finale, Steven Bossard prenait d’emblée les rênes de la course pour s’imposer et se qualifier en finale. Maximilien Eveno terminait en 5e position. 3 pilotes français prenaient ensuite le départ de la 2e demi-finale.  Andréa Dubourg, impérial s’est imposé et s’est qualifié, tout comme Evan Libner, 3e. Philippe Maloigne échouait au pied de la qualification en 4e position. En finale, la performance des pilotes français été à l’honneur avec une première ligne 100% française avec Steven Bossard et Andréa Dubourg. Les deux « frenchies » ont pris la tête de la course au départ avec l’avantage pour Steven Bossard.  Evan Libner devait lui se contenter de la 5e place après le passage dans le tour joker tandis que devant Steven Bossard s’imposait royalement. « Cette course était absolument incroyable, confie Steven Bossard. J’ai pris un super départ et j’ai trouvé le bon rythme rapidement. Dans le dernier tour, j’ai compris que j’avais gagné et ça me fais vraiment plaisir de m’être imposé ici. » Pour sa part, Andréa Dubourg a été fortement attaqué dans le dernier virage par le Russe Nikita Misyulya à qui il a dû laisser la 2e place à l’arrivée. Mais l’exclusion de ce dernier permettait à Andréa Dubourg de récupérer sa place de 2e sur le podium.

Après cet intermède mondial sur le circuit de Lohéac, les pilotes du Championnat de France vont faire leur rentrée des classes officielle à Mayenne, dans 15 jours pour l’avant-dernière étape du Championnat de France. Pour sa part, le Championnat du Monde de Rallycross se rendra en Allemagne, le même week-end pour la 9e manche de la saison.


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1