TONY BARDEAU VISE LE TOP 5 EN 2018 !

20170828025044-051895cf-me

 

Après des débuts en Championnat de France au sein de la Coupe Twingo R1, Tony Bardeau a rejoint cette année les rangs de la Division 4. Pour cette première saison, le pilote bordelais a terminé dixième du classement général. Retour avec lui sur ses débuts dans cette nouvelle division mais aussi sur les raisons de son arrivée dans la discipline.

 

Comment avez-vous fait vos débuts en sport automobile ?

 

« J’ai fait mes débuts en Kartcross, avec de plutôt bons résultats puisque j’ai gagné plusieurs courses et même obtenu le titre de Vice-Champion d’Aquitaine. Après cela, j’ai eu envie d’évoluer et j’ai fait l’acquisition d’un Kart 500. Après une première année où je me suis classé quatrième, j’ai ensuite obtenu le titre de Vice-Champion de France. Voulant passer un nouveau cap, j’ai ensuite rejoins le Championnat de France de Rallycross au sein de la Coupe Twingo R1. »

 

Comment avez-vous connu le Championnat de France de Rallycross, et qu’est-ce qui vous a incité à y prendre part ?

 

« Je connaissais bien Guillaume Bergeon, qui roulait en Championnat de France deRallycross. C’est lui qui m’a poussé à me lancer dans le Championnat, et plus particulièrement dans la Coupe Twingo R1 Rallycross. J’ai écouté son conseil et j’ai franchi le pas ! »

 

Après de bons résultats en Coupe Twingo R1 Rallycross, vous avez décidé de rejoindre la Division 4. Pourquoi ce choix ?

 

« Des rumeurs disaient que la Coupe Twingo allait prendre fin, il était donc important pour moi de revendre ma Twingo avant que la coupe ne se termine… Nicolas Bothorel était lui à la recherche d’un échange entre sa C4 et une Twingo. Cette proposition m’a tout de suite plu et mes sponsors étaient prêts eux aussi à se lancer dans le projet.

 

J’ai ainsi fait l’acquisition de la C4 l’hiver dernier avec l’objectif de me classer dans le Top 10 pour ma première saison au sein de la D4. Défi relevé de justesse puisque je termine dixième au terme de la saison ! Cette première année fut un peu compliquée car je ne connaissais ni la voiture ni la division. Comparé à la « Twingo », il y a beaucoup plus de réglages, comme par exemple les amortisseurs. Nous avons donc dû tout apprendre cette année et essayer par nous même de régler au mieux la voiture. »

 

Quelles sont les personnes qui vous entourent dans cette aventure ?

« Mon équipe est assez succincte puisqu’elle se compose uniquement de mon papa et de moi. Nous avons aussi parfois l’aide de mon neveu et d’un ami, aussi sponsor. Ce n’est pas toujours évident à seulement deux personnes de gérer la voiture, les tâches administratives (déclaration des pneus, inscription, etc…), tout en essayant d’améliorer les réglages de la voiture. Nous essayons de faire de notre mieux pour travailler sur l’auto entre les courses et pour gérer l’ensemble des choses à faire lors des week-ends de compétition. Mais cela ne nous permet pas toujours de prendre le temps nécessaire pour travailler sur de nouvelles améliorations. Heureusement cette année, nous avons pu compter sur les conseils de Stéphane Hameau et de son équipe, qui nous ont permis de trouver de meilleurs réglages sur la voiture. »

 

Quels sont maintenant vos objectifs pour la saison prochaine ?

           

« Nous repartons pour un championnat complet l’année prochaine. L’objectif est de faire mieux que cette année, et même si cela va être compliqué, on va essayer d’aller chercher un Top 5 ! Je suis quelqu’un qui n’aime pas stagner alors pour l’année prochaine, j’espère que les évolutions que nous allons pouvoir apporter vont nous aider à franchir un pallier en terme de performance ! »

20170828022418-061619c5-me


  • Yacco
  • Avon
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement