VALENTIN COMTE, 16 ANS, A L’ASSAUT DU RALLYCROSS

IMG_0175

Chaque saison, le Championnat de France de Rallycross Junior est un véritable vivier de jeunes talents. Cyril Raymond, Enzo Libner, Firmin Caddedu, entre autres, bénéficient aujourd’hui de l’expérience acquise au sein de cette formule de promotion pour monter brillamment les échelons dans la discipline ! En 2016, la coupe, toujours disputée avec des Twingo R1, verra encore l’arrivée de  « néophytes » à l’image de Valentin Comte.

Du haut de ses 16 ans, Valentin se lancera cette année dans le grand bain du sport automobile. Originaire de Haute Savoie, le fils du regretté Fred Comte, pilote de rallye émérite dans l’hexagone, a fait le choix du Rallycross plutôt que celui du circuit et de ses nombreuses filières pour débuter sa carrière.

« Bien qu’ayant fait beaucoup de karting en loisirs, mon choix s’est porté sur le Rallycross. Le fait de rouler sur des circuits mixtes, terre et asphalte, m’apportera une expérience non négligeable pour la suite même si cela ne sera pas simple au débu ; Contrairement à des tracés 100% asphalte, une surface plus naturelle. Je pense également que l’ambiance sur les meetings y est plus conviviale » raconte le jeune pilote de Bons en Chablais.

Pour ses grands débuts, il roulera dans la structure de Stéphane Olivier, SRD Racing, aux côtés notamment de Fabien Chanoine. Une chance pour Valentin : « Je n’ai pas encore roulé avec la Twingo. J’espère faire des essais avant la première manche pour prendre un peu mes marques. Dans tous les cas, je compte sur l’expérience de mon équipe pour me guider. En plus de la compétition, du pilotage, de la voiture, je vais également devoir découvrir tous les tracés. »

Malgré son jeune âge, il reste humble à l’approche de sa première saison : «  J’ai tout à apprendre. Mes objectifs seront donc d’accumuler de l’expérience course après course et aussi de m’amuser. J’espère pouvoir faire toute la saison pour m’aguerrir et ainsi pouvoir me donner d’autres objectifs lors des prochaines années. Il est évidemment que j’aimerai plus tard faire du rallye et je pense que le Rallycross est une parfaite école pour cela. Pour finir, je tiens à remercier les personnes qui rendent cette aventure possible : ma mère, Jonathan Marjollet, Valérie et Jean-Marie Cuoq, Antoine Massé pour leur aide et leur soutien et bien évidemment mes partenaires : Espace Automobile, Capocaccia et AFC Racing. »

 


  • Yacco
  • Avon
  • Centrakor
  • la chaine l'equipe
  • Bfast
  • Echappement
  • P1